A propos

Bonjour, je suis Higan, fondateur et rédacteur en chef de ce site. Laissez moi présenter mon site !

Qui suis-je ?

gamisama

Grand passionné du Japon depuis ma plus tendre enfance, j’ai connu une époque nettement moins tendre pour les amateurs de jeux vidéo, d’anime et de manga ! Certains d’entre vous s’en souviennent encore sans doute, ce sont les années 90. A cette époque, pourtant bénie en terme de contenus (en partie grâce au fameux Club Dorothée), s’intéresser aux univers japonais était mal vu par ceux qu’on pourrait appeler « les gens ». La culture pop américaine battait encore son plein, on était rapidement catégorisé, au mieux comme « bizarre »,  ou tout simplement « marginal ». Ecouter autre chose que du rap ou du rock USA était une hérésie aux yeux cette génération. Sans jamais écouter ce mépris, il fallait tout de même suivre cette passion jusqu’au bout. Après quelques années de japonais à l’université, j’ai finalement vécu et travaillé au Japon (PS : ne laissez personne briser vos rêves !). La suite, vous la connaissez, le temps aura finalement raison de ces mauvaises langues, et la culture nippone va connaître un véritable boom.

Ainsi, en 2017, lire des manga, manger des sushi ou simplement jouer à la console sont des hobbies plus tendance que jamais. C’est notre revanche à nous, car oui, nous avions raison et nous étions des pionniers !

Pourquoi Gamisama ?

D’abord comme un simple espace d’expression, quand bien même celui-ci sera noyé dans l’immensité du web. (Merci à ceux qui prennent la peine de lire ces quelques lignes d’ailleurs). J’ai souhaité proposer un site un peu à part. Comment ? En mettant à profit l’expérience acquise et en proposant du contenu souvent inédits. Cela se traduit par un certain nombre d’interviews de créateurs directement traduites du japonais, ou des news dont personne ou presque ne traîte dans la presse JV française. Mais aussi, parce que l’intérêt d’un blog est d’être libre, de pouvoir partager ses coups de coeur (musicaux ou autres), ou critiquer le boulot de certains gros éditeurs sans se faire taper sur les doigts ! Evidemment tout cela demande beaucoup de temps et d’énergie. J’espère que vous serez de plus en plus nombreux à me suivre, afin de satisfaire mon égo demesuré afin que je puisse proposer toujours plus de contenu vraiment passionnant !