Final Fantasy XV, c’est l’overdose !

Final Fantasy XV, c’est l’overdose !

Suivez-nous !
Facebook
Facebook
Google+
http://www.gamisama.fr/final-fantasy-xv-cest-loverdose/
RSS
EMAIL

Final Fantasy XV est en développement depuis maintenant près de dix ans. Annoncé comme le jeu du siècle prévu pour le 30 septembre puis reporté, voici un coup de gueule pour dire STOP aux news sur ce jeu !

Retour sur l’histoire de Final Fantasy XV. Dix ans sont passés depuis l’annonce d’un certain Final Fantasy Versus XIII. Dix ans, c’est long et ça passe vite quand même. Tout d’abord l’excitation des nouvelles annonces à l’époque a provoqué un certain buzz qui a perduré malgré de minces informations, notamment grace à un design et un univers plus sombre que le malheureux Final Fantasy XIII, détesté par une grande partie des fans de la saga pour des raisons qu’on n’invoquera pas ici.

final_fantasy_versus_xiii_logo

Ensuite il y a eu les rumeurs, mystères et autres spéculations autour du devenir de ce Final Fantasy Versus XIII. On se demandait ce que Square Enix allait bien pouvoir en faire compte tenu du peu d’enthousiaste autour de la trilogie Final Fantasy XIII. Quelques temps tombé dans l’oubli, le jeu a crée la surprise en se métamorphosant en Final Fantasy XV, ce qui a permis à Square de faire d’une pierre deux coups puisque cela a redonné un superbe coup de fouet à la licence Final Fantasy tout en assurant aux fans de la première heure une garantie de voir leur héros favori au premier rôle dans un épisode canonique de la série des fantaisies ultimes.

Jusqu’ici tout allait plutôt bien, on était content, le jeu s’annonçait prometteur et les vidéos d’annonces commençaient gentiment à nous faire rêver doucement d’un chef-d’oeuvre digne des épisodes qui ont fait de la série une légende (pour ceux qui ne suivent pas, je parle de Final Fantasy IV, VI et VII !). Entre temps, Tetsuya Nomura à qui ont doit aussi la série Kingdom Hearts se voyait retirer les commandes du projet qui devenait titanesque. Un nom jusqu’ici inconnu faisait alors son apparition: Hajime Tabata. Outre les jeux de mots fallacieux avec une certaine actrice X américaine des années 80, le bonhomme semble assez sympathique et compétent au premier abord. Il montre une détermination de fer pour concrétiser les annonces et consolider une équipe de développement énorme (des centaines de personnes) pour faire de ce Final Fantasy « celui qui surpassera tous les autres ».

Debut 2016, la date de sortie tant attendue est annoncée, ce sera le 30 septembre 2016, c’est écrit en gros sur un écran géant lors d’un événement digne d’un concert de Michael Jackson en présence des héros historiques de la firme, à savoir Hironobu Sakaguchi, Nobuo Uematsu, Yoshitaka Amano, et Yoko Shimomura pour les plus connus. Forcément, la pression monte et nous, fans de Final Fantasy sommes au comble de la joie et de l’impatience ! On trouvera même des milliers de fans reprenant non sans humour le fameux « Please be excited » qui avait bien fait rire lors d’un précédent événement dédié à Final Fantasy VII… sur PC.

Final Fantasy XV

Le drame survient cet été quand les rumeurs annoncent un report de la date de sortie. Initialement prévu fin septembre, ce sera finalement le 29 novembre soit quelques mois plus tard. C’est là que l’enfer médiatique commence ! Pour combler la déception immense des fans, Square va tout tenter pour garder le buzz à son maximum malgré un contenu d’annonces déjà épuisé à son maximum. Nous aurons désormais droit tous les jours dans la presse vidéoludique aux trailers, photos, annonces sur le scénario, visuels des personnages, annonces sur Kingslaive (le film en 3D sorti au cinéma).

Le service communication et community management de Square Enix ne sait plus quoi faire pour faire garder l’attention des joueurs, à tel point que survient une véritable overdose. Franchement, c’en est vraiment trop ! Depuis l’été, il ne passe plus un jour sans qu’on nous annonce une nouvelle fonctionnalité (dont on se fout complètement), une anecdote sur les Mogs, un futur DLC à venir (on aimerait bien déjà jouer au jeu avant de nous parler de la suite bordel !), le pourquoi de la création d’une texture de sol ou d’un nuage, la coupe de cheveu de Noctis en 4D, les incroyables talents qui sont derrière la voix du chocobo en italien et en népalais, le plat préféré du doubleur qui a fait le bruit du pet d’un Behemoth… Non franchement, trop c’est trop ! Arrêtez le massacre !

Dans le coeur des joueurs, la décision d’acheter ou non ce jeu est déjà prise depuis bien longtemps, alors pourquoi gaver les gens d’information jusqu’à obtenir finalement un résultat contraire ? J’oubliais presque de parler du « documentaire » diffusé sur D8 sur la série. Il s’est révélé n’être qu’une publicité déguisée pour Final Fantasy XV. Une surprise ? Pas vraiment, à vrai dire on s’y attendait. le contenu est vaseux et on voit bien que l’équipe n’avait aucune connaissance de l’univers avant d’en faire un documentaire. De nombreuses erreurs honteuses ont d’ailleurs été montrées du doigt par les fans.

Aujourd’hui, on est tous d’accord : plus personne ne veut de news sur Final Fantasy XV !

Square Enix continue d’annoncer des événements en temps réel avec un Tabata à bout de force (regardez ses yeux !) mais on ne veut plus rien savoir car ça ne nous gâche le plaisir et ça suffit.

tabata-final-fantasy-XV

« Salut, j’ai pas dormi depuis 2014 »

Mais que reste t-il bien à annoncer ? La fin du jeu, peut être ? En tant que fan, nous avons su être patients, et nous le serons encore quelques semaines, mais jamais nous n’oublirons l’overdose que nous subissons et la déception qui va avec. Les retombées sur ce jeu vont avoir un impact gigantesque sur Square Enix, c’est un fait. Imaginez une seule seconde que le jeu ne vende « que » 1 ou 2 millions d’exemplaires. Eh bien ce sera un très mauvais coup financier pour Square, mais cela ne leur donne pas le droit de gâcher d’avance le plaisir des joueurs avec des spoilers consécutifs dont même les pires trolls ne veulent plus reprendre le contenu !

Bref, c’est l’overdose d’infos ! STOP ! Sans vouloir être vulgaire, TABATA, PLEASE FERME TA GUEULE !

Final Fantasy XV déception

 

Tout ceci pour dire, que le jeu semble et sera sans doute un grand jeu, il est même disponible en précommande collector avec son guide.

finalfantasyxvdeluxe
guide collector FFXV

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais plus jamais, nous ne voulons revoir ce type de campagne abusive qui noie les utilisateurs sous une masse d’informations inutiles et vraiment contre-productives.

Voilà, maintenant que le coup de gueule est passé, bonne aventure à tous dans ce Final Fantasy qui s’annonce malgré tout sublime ! (on vous dira nos impressions).

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez-pas à le partager et à nous suivre sur Facebook et Twitter !

SUR LE MÊME THEME