La colère digne de Hayao Miyazaki

La colère digne de Hayao Miyazaki

Suivez-nous !
Facebook
Facebook
Google+
http://www.gamisama.fr/la-colere-digne-de-hayao-miyazaki/
RSS
EMAIL

Le père du studio Ghibli Hayao Miyazaki n’a pas manqué de faire connaître son opinion tranchée en voyant le travail réalisé par le laboratoire Dwango, spécialisé dans l’animation générée par intelligence artificielle.

Un silence pesant et gênant a duré dans la salle de réunion après que Hayao Miyazaki ait vivement critiqué une nouvelle technologie qui lui était présentée. C’est lors d’une récente rencontre de l’équipe du studio Ghibli avec le laboratoire Dwango que s’est déroulé cet échange pour le moins difficile à vivre.

Hayao Miyazaki est connu pour avoir des opinions souvent tranchées et pour les exprimer sans aucune retenue. C’est aussi ce qui fait son succès depuis toutes ces années, car il fait aussi figure de résistance militante face aux problème du nucléaires au Japon. Cette fois-ci, il a laissé éclater son effroi et sa déception durant une réunion qui s’annonçait pourtant intéressante.

Hayao Miyazaki

La société Dwango est un laboratoire de recherche sur l’intelligence artificielle. Dirigée par Nobuo Kawakami, la société Dwango était à la base un service de jeu multi-joueur en ligne qui a finalement été absorbé par le groupe Kadokawa.

Pourquoi Hayao Miyazaki a t-il réagi comme cela ?

Venu présenter le fruit de ses nouvelles recherches sur l’animation dirigée par IA, il ne s’attendait sûrement pas à une réaction aussi dure de la part du fondateur du studio Ghibli. On savait que Hayao Miyazaki n’aimait pas vraiment les jeux vidéo, mais la technologie apportée par Dwango aurait dans une certaine mesure pu l’intéresser pour la suite. Toutefois, le Studio Ghibli a quand même participé à la création du jeu Ni no Kuni qui a connu un immense succès (près de 2 Millions d’unités vendues dans le monde). Cette collaboration a été un succès et conduit d’ailleurs à une suite très attendue.

Le papa de Totoro à ainsi fait part de son profond dégoût durant la démonstration qui se déroulait devant ses yeux. On y voit en effet une espèce de zombie se déplacer de façon grotesque. L’animation est gérée par intelligence artificielle, et selon Kawakami pouvait apporter une nouvelle vision originale que seuls les ordinateurs peuvent créer.

« J‘ai le sentiment que la fin du monde est proche« .

C’est la réponse de Hayao Miyazaki qui risque de faire parler d’elle tant son influence dans le milieu de l’animation est grande encore aujourd’hui. Alors que l’univers du Studio Ghibli est mis à l’honneur en ce moment même à Paris avec la boutique éphémère, l’autre (bonne) nouvelle à retenir le concernant, c’est qu’il va finalement sortir de sa retraite pour refaire un long-métrage !

 

Voici la vidéo en question, extraite du reportage de la NHK  » Owaranai hito, Miyazaki Hayao » (Littérallement, Hayao Miyazaki, celui qui ne s’arrête jamais ») diffusé tout récemment au Japon.

il ne vous reste plus à qu’à profiter du spectacle, traduit par nos soins !

Si vous souhaitez voir davantage de contenu inédits japonais traduits, suivez-nous sur Facebook et Twitter afin de nous soutenir ! 

 

SUR LE MÊME THEME