Archives de catégorie : PS4

Tous les articles en rapport avec la Playstation 4

Monsterboy and the Cursed Kingdom arrive cet été sur PS4 et Switch

Monsterboy and the Cursed Kingdom, la suite originale inspirée du légendaire Wonderboy trouve enfin une date de sortie. Il faudra encore patienter plusieurs mois jusqu’à l’été 2018.

Annoncé il y a maintenant plus de quatre ans, le projet initialement connu sous le nom de Flying Hamster 2 a finalement pris une directement toute autre en suivant les traces du mythique Wonderboy et a su rassembler les fans de la franchise autour du monde avec son nouveau concept fusionnant créativité française et talent japonais.

Monster_Boy_Switch

Un garçon monstre

Ce sublime jeu de plateforme coloré et mignon à souhait nous met dans la peau de Jin, un jeune héros au cheveux bleus qui va braver les dangers dans les contrées diverses de l’univers du jeu. Supervisé par Ryuichi Nishizawa lui-même (créateur de Wonderboy), le jeu reprend le système qui a fait la renommée de la série. Il peut ainsi se transformer en plusieurs animaux, chacun avec sa capacité particulière qui lui permettra de progresser dans les niveaux.

Un jeu fait à la main

Développé par le studio français Game Atelier et édité par FDG Entertainment, Monsterboy and the Cursed Kingdom se veut avant tout une oeuvre d’art travaillée à la main.

Décors sublimes et colorés, animations des personnages travaillées avec minutie, gameplay affiné… Par ailleurs, il brille d’une renommée internationale grâce à la participation de grands créateurs japonais, dont les compositeurs Yuzo Koshiro, Motoi Sakuraba (Star Ocean, Valkyrie Profile), Michiru Yamane (Castlevania), mais aussi Haruka Shimotsuki (chanteuse).

Monster_Boy_Switch_3

Il a d’ailleurs subi un relooking complet il y a peu, les personnages bénéficiant désormais d’animations traditionnelles, pour un rendu encore plus qualitatif.  Les personnages sont désormais plus gros et seront mieux animés. Il ne fait aucun doute que la sortie précédente de l’excellent remake de Wonderboy: The Dragon’s Trap (par Lizardcube) a mis beaucoup de pression à l’équipe. L’attente est désormais à son comble.

Futur roi de la Switch ?

Annoncé actuellement sur PS4 et Nintendo Switch (suite à un sondage), Monsterboy and the Cursed Kingdom devrait rapidement se placer parmi les meilleurs jeux de la console de par son style et son gameplay parfaitement adapté.  Reste maintenant à connaître la date exacte de sortie et à espérer que la version physique sera également disponible en Europe, avec une édition collector qui saura mettre en valeur l’univers du jeu.

Monsterboy2018

 

Vidéo de gameplay Monsterboy and the Cursed Kingdom

Ni no Kuni II: Revenant Kingdom Edition Collector

Level 5 et Bandai Namco ont récemment annoncé la date de sortie de Ni no Kuni II: Revenant Kingdom. Prévu pour le 19 Janvier 2018, voyons ce que nous réserve l’édition collector.

Ni no Kuni II, La suite du RPG développé par Level 5 en collaboration avec une partie du studio Ghibli et le compositeur Joe Hisaishi arrive prochainement. De nombreux trailers disponibles sur internet montrent de somptueux graphismes et un univers enchanteur sur un gameplay legèrement plus nerveux et amélioré, nous voilà donc rassurés !

Ni-no-Kuni-II art

 

 Ni no Kuni II : La superbe édition collector

A l’heure où chaque jeu se targue d’avoir la plus belle édition collector, on peut dire que Ni no Kuni II: Revenant Kingdom frappe fort. en effet d’après les annonces de Bandai Namco voici le contenu exact de l’édition collector actuellement disponible en précommande:

Contenu version collector :

– Disque du jeu
– Diorama musical 20 cm de hauteur
– Steelbook exclusif
– Season Pass
– Artbook exclusif de 148 pages contenant des créations de Yoshiyuki Momose et de Level-5
– Thèmes musicaux composés par Joe Hisaishi sur disque vinyl
– Disque Blu-ray exclusif du Making-of

ni-no-kuni-collector

 

Voilà, donc, une édition collector de toute beauté, puisque une version vinyle des musiques et une splendide boîte à musique diorama des personnages sont proposés.

Notons également que la version américaine est complètement différente ! En effet, cette dernière a plutôt opté pour des objets cartonnés comme un diorama rotatif des personnages ainsi qu’une sélection des musiques sur CD. Finalement un contenu plus classique que pour la version européenne, nous sommes donc assez chanceux !

Concernant les musiquse, on ne connaît cependant pas encore le thème principal du jeu, composé par Joe Hisaishi, et n’en savons davantage sur la bande originale qui devrait être d’une grande qualité. Pour rappel, une version collector de l’OST sur 2 CD était sortie officiellement pour le premier épisode et contenant la fameuse chanson « Kokoro no Kakera » chantée par Mai Fujisawa, la fille du compositeur Joe Hisaishi ! Vous pouvez la commander en ligne ici.

Si elle est déjà en rupture un peu partout, la version collector du jeu Ni no Kuni II est encore disponible sur certains sites comme la Fnac. 

Plus que quelques mois avant de mettre la main dessus, patience donc !

 

Shiness: The Lightning Kingdom : découverte de l’OST !

On l’aura attendu longtemps, mais ça y est, le RPG français Shiness: The Lighning Kingdom est enfin là ! En production depuis plusieurs années, lancé sur Kickstarter, repoussé à maintes reprises, voilà enfin la lumière du RPG qui jaillit !

Shiness est un RPG conçu par la jeune société française Enigami. Tout a commencé il y a de nombreuses années quand Hazem Hawash, fondateur du studio Enigami rencontre Samir Rebib. De cette rencontre naîtra l’un des projet indé les plus ambitieux dont l’aboutissement est enfin arrivé à son terme aujourd’hui.

Si le jeu est plutôt agréable malgré quelques bugs (récemment corrigés par un nouveau patch), il y a un point que tout fan de VGM (ou musique de jeu vidéo) ne laissera pas échapper : la qualité de la bande-son ! En effet, sur ce point, Shiness apporte un certain vent de fraîcheur comparé à tout ce qu’on peut entendre récemment.

Composée par Hazem Hawash (qui est donc le fondateur du studio), elle tient sur deux CD plein à craquer avec 74 pistes au total.

La bande son de Shiness est éditée chez Wayô Records, à qui on devait déjà les OST de Ni no Kuni et Legend of Legacy.

Shiness Hazem Hawash

Shiness RPG

Alors qu’est ce que ça donne après une première écoute ?

Premier point, cela peut paraître étrange, mais le coté « non orchestral » fait du bien !

Quand les grosses productions se targuent d’avoir tel ou tel orchestre national, ici on est plus proche des sonorités de la Playstation 1, avec de belles mélodies, qui nous rappellent parfois de grands titres comme Final Fantasy IX, ou Chrono Cross, rien que ça ! Certains thèmes, vraiment enchanteurs nous transportent dans cet univers fantasy habilement mixé avec une touche d’anime japonais.

Second point, les musiques respirent le JRPG et ça fait du bien ! Pas de musique pompeuse et assourdissante. Les thèmes sont raffinés, les musiques légères, avec une belle préférence pour les flûtes. Par exemple, le thème « Riding an Amos » nous donne l’impression de nous balader sur une worldmap.

Troisième point, des invités de taille !

D’abord la chanteuse Mioune, connue pour ses nombreuses reprises de thèmes de jeu vidéos sur sa chaîne Youtube.

Enfin, Hiroki Kikuta, le compositeur légendaire qui a marqué à jamais nos coeurs avec la bande son de Secret of Mana et tant d’autres jeux inoubliables. Il n’a contribué que sur une seule piste, mais cette dernière est sublime !

Encore un bel objet collector à mettre dans sa collection, on vous recommande vivement cette bande son disponible sur la boutique officielle de l’éditeur et sur les plateformes numériques.

iTunes, Google et Amazon MP3.

Retrouvez ici nos autres articles 

[Death Stranding] Découvrez les secrets du studio Kojima Productions !

On le sait, depuis qu’il a pris son indépendance, Hideo Kojima a le vent en poupe. Dans cette nouvelle vidéo, on découvre l’incroyable décor dans lequel travaillent les employés de Kojima Productions.

C’est via une nouvelle vidéo publié par le site IGN qu’on découvre donc pas mal de nouvelles choses au sujet de Hideo Kojima et son studio Kojima Productions. L’univers dans lequel l’équipe travaille semble tout à fait fascinant; Kojima le comparant même à un vaisseau spatial ! Quoi de mieux pour se mettre dans l’ambiance du prochain projet Death Stranding, toujours entouré de mystère pour le moment.

Kojima Productions

Le noyau dur de l’équipe est composé de Hideo Kojima, Yoji Shinkawa (Directeur artistique), Kenji Yano (scénario) et James Vance (Producteur). Pour la plupart, ce sont de fidèles alliés de Hideo Kojima qui travaillent avec lui depuis ses débuts. Quand au producteur James Vance, c’est un ancien de Namco et Capcom Japon, il a travaillé sur des séries comme Ace Combat ou Strider.

En tout cas, les locaux font clairement rêver ! Il suffit de regarder l’esthétique du bar, ou des salles de réunion pour se rendre compte qu’ils sont peut-être vraiment dans un vaisseau spatial !

Une bonne vidéo vaut mieux que cent-mille mots, alors je vous laisse profiter du spectacle, en espérant que ce Death Stranding soit à la hauteur des attentes qu’il a généré !

Suite à ses déboires avec Konami, il apparaît clair que Kojima aura fait le bon choix. Soutenu par la communauté et par des éditeurs aussi prestigieux que Sony, le projet devrait aboutir sans trop de problèmes, mais les ingrédients qui font la réussite d’un jeu restent parfois un vrai mystère ! Un seul élément de raté et le jeu passera à côté du succès. C’est un équilibre très fragile qui fait qu’un jeu devient culte.  Quoi qu’il en soit, on souhaite beaucoup de succès et de réussite à l’équipe de Kojima Productions !

Bloodstained, le nouveau Castlevania en vidéo

Bloodstained, le nouveau Castlevania par un des pères de la série Castlevania revient en vidéo avec une belle ballade.

Bloodstained : Ritual of The Night, la suite spirituelle tant attendue (qu’on pourrait donc qualifier de nouveau Castlevania) refait donc surface via un message des créateurs aux backers du kickstarter.  Le moins qu’on puisse dire est que ça commence à prendre forme et que la musique composée par Michiru Yamane est toujours aussi majestueuse. Sur le plan purement graphique, le choix du personnage en 3D n’est pas forcément ce qu’il y avait de mieux à faire. Comme bon nombre de fans de la série Castlevania, on était en droit d’attendre une 2D de haute qualité avec des animations travaillées.

bloodstained-miriam-nouveau castlevania

Il vous faudra encore être très patient !

Ce » nouveau Castlevania « n’arrivera qu’en 2018, si tout va bien ! Mais c’est déjà mieux qu’un certain Project Phoenix, qui lui pourrait bien ne jamais arriver, tant le développement semble abandonné par ses créateurs, qui avaient pourtant réuni plus d’un million de dollars lors du kickstarter !

Vous dirigerez Miriam, le personnage principal armée d’une épée ou d’un fouet.

 

Dragon Quest : l’étonnant message de Akira Toriyama !

Dans un documentaire vidéo retraçant l’histoire de Dragon Quest, un étonnant message de Akira Toriyama est dévoilé !

Un message de Akira Toriyama a été communiqué il y a quelques jours. C’est dans un reportage passionnant diffusé sur la chaîne japonaise NHK le 29 décembre 2016 qu’on a pu découvrir de nombreux secrets sur la série Dragon Quest.  Véritable phénomène au Japon depuis l’époque de la Famicom, la série n’a eu cesse de faire rêver une grande partie des joueurs nippons, et tente désormais une nouvelle offensive vers l’occident. Pour l’instant, la bataille semble encore loin d’être gagnée, mais qui sait ce qui pourrait arriver avec le prochain Dragon Quest XI actuellement en développement ?

Dans ce reportage, que vous pouvez voir en intégralité plus bas (attention – japonais non sous-titré), on nous parle des trois créateurs clés que sont Yuji Horii, Akira Toriyama et Koichi Sugiyama.

Yuji Horii, créateur de génie à l’origine de la série Dragon Quest nous explique quelques éléments clés de la série. Par exemple, l’importance pour le joueur de ne pas être trop perdu et savoir ce qu’il doit faire ensuite. Cela afin de créer une envie d’en voir toujours plus. On nous explique aussi quelques anecdotes sur les noms choisis pour certains personnages ou animaux.

Il avait d’ailleurs récemment dévoilé quelques documents rares datant de l’époque de la création de la série Dragon Quest.

On parle ensuite du fameux Akira Toriyama. Sa participation à la série est une idée de son impressario Kazuhiko Torishima. Son nom ne vous dit peut-être pas grand chose, mais sans cet homme, nous n’aurions sans doute jamais eu de Dragon Quest, ni de Chrono Trigger tels que nous les connaissons. Il est à l’initiative de l’implication de Akira Toriyama sur ces projets, et c’est en tant que responsable éditorial chez V-Jump que le choix s’est porté sur Toriyama, afin de donner un sens au soutien du magazine pour le jeu vidéo.

Torishima-VJump-DragonQuest
Kazuhiko Torishima

Le message de Akira Toriyama

Voici donc le message de Akira Toriyama, qu’il a souhaité transmettre sous forme de texte.

 

Message de Akira Toriyama

Bonjour, ici Akira Toriyama.

Je suis vraiment désolé de ne pouvoir apparaître devant vous, mais j’ai pour règle d’or de jamais montrer mon visage. J’ai accepté de travailler sur le character design de Dragon Quest sans trop poser de questions, c’était une époque où le terme « Role Playing Game » ne parlait à personne.

Jamais je n’aurais imaginé que cela aurait perduré 30 ans plus tard. Honnêtement, si j’avais su, j’aurais refusé. Je n’aime pas faire la même chose sur une longue période.

Travailler sur le design de la série Dragon Quest est à la fois amusant et pénible. Depuis quelque temps, je ne me concentre plus que sur les personnages principaux et ce n’est pas comme si j’avais non plus une montagne de travail. D’ailleurs, la plupart des personnes en charge du design sont de braves personnes qui travaillent sérieusement. En ce qui me concerne, je n’aime pas les personnages trop parfaits et cela me laisse peu de marge de variations.

De plus, bien qu’on parle d’un univers fantasy, je ne peux pas dessiner sans tenir compte des contraintes liées à l’époque médiévale, ce qui rend la tâche de plus en plus difficile à chaque nouvel épisode. J’ai vraiment l’impression de tricher lorsque je dessine.

Les illustrations demandées sont de plus en plus précises, ce qui ne me laisse guère de liberté. Lorsque j’arrive toutefois à trouver un design amusant, ce dernier est immédiatement rejeté. J’ai tendance à repenser avec nostalgie à l’époque où je pouvais dessiner les petits monstres insignifiants comme bon me semblait.

Cela dit, soyez rassurés. Je suis le genre de personne à donner son maximum quand j’accepte un travail, et je compte bien donner le meilleur de moi-même pour Dragon Quest XI. Il vous faudra encore patienter un peu avant de pouvoir en profiter, mais j’espère que vous apprecierez.

Akira Toriyama 鳥山明

 

On apprend aussi qu’il a un réel souci du détail pour rendre les personnages réalistes. Par exemple, il refusera à de nombreuses reprises de dessiner un personnage à deux épées (pourtant demandé par Square Enix) car cela gênerait sa démarche et il ne pourrait plus prendre naturellement des objets situés dans sa ceinture.

La lassitude qu’il exprime n’est pas une surprise, il avait déjà évoqué la même chose pour Dragon Ball. Son manque de liberté risque bien d’avoir raison de sa patience. Dans un précédent message de Akira Toriyama, il mettait fin à sa série phare, Dragon Ball, pour cette même raison, et cela ne pourrait plus tarder pour Dragon Quest.

Dragon Quest XI

 

Enfin, on parle du compositeur Koichi Sugiyama. Aujourd’hui, c’est un homme agé, mais il continue de diriger son travail sur la série avec beaucoup d’énergie et passion. On y raconte l’anecdote de sa rencontre avec le directeur d’Enix à l’époque. Sugiyama avait adoré un jeu de Shogi développé par la firme et aurait envoyé une carte postale de réponse à une enquête. C’est alors que l’aubaine se présentait et il a été contacté immédiatement. En revanche, le programmeur principal de Dragon Quest (en 1988) avait refusé catégoriquement sa participation car, un grand compositeur ne comprendrait jamais les besoins d’un jeu vidéo !  Il avait tout faux. Sugiyama était un grand amateur de jeux et a tout de suite compris ce qu’il fallait faire : de la musique classique.

Selon Sugiyama, la musique « accrocheuse » de l’époque qu’on entendait dans les dessins animés ou séries à succès était là pour captiver immédiatement l’attention et cela fonctionnait. Mais la véritable force de la musique classique est que malgré une approche plus difficile, on ne s’en lasse jamais. C’est pourquoi il a toujours continué sur cette voie dans les jeux Dragon Quest. On lui a donné une semaine pour composer les thèmes du premier épisode, dont le fameux opening, qui aurait, lui été fait en seulement 5 minutes ! Cela fait écho au prélude de Final Fantasy qui aurait aussi été composé en quelques minutes par Nobuo Uematsu ! C’est dire si ces deux séries avaient déjà en commun de nombreuses choses.

Voici donc le reportage en question. Tout fan de Dragon Quest se doit de le regarder car on y apprend beaucoup de choses intéressantes ! 

Le documentaire est en japonais. Nous tenterons de le traduire prochainement. Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à faire vos achats via notre boutique collector pour nous soutenir et préparer les prochaines grosses traductions à venir 🙂

Prochaine interview : Dragon Quest X Chrono Trigger, l’interview longue et passionnante des créateurs, jamais sortie du Japon !

Bon plan : Arslan – the warriors of legend en promotion

Sorti il y a peine quelques semaines, le jeu Arslan the warriors of legend bénéficie d’une promotion spéciale.

Tiré de la fameuse série animée éponyme, cette adaptation fidèle de l’univers d’Arslan sur PS4 et Xbox-one est désormais disponible pour seulement 39,99€ (frais de port offerts sur Amazon).

Je vous recommande quand même de tester la démo sur le PSN avant de l’acheter, car le style et le gameplay ne plaira pas forcément à tout le monde !

Arslan PS4

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

http://www.amazon.fr/Arslan-the-warriors-of-legend/dp/B016BVZ6VE?ie=UTF8&creativeASIN=B016BVZ6VE&linkCode=w01&linkId=&ref_=as_sl_pc_ss_til&tag=1oxde-21

Final Fantasy XV : on vous dit tout !

Final Fantasy XV, C’est l’histoire d’un projet né il y a maintenant près de dix ans, sous le nom de Final Fantasy Versus XIII et qui a connu de nombreux rebondissements. Suite à l’événement officiel de Square-Enix, tout est enfin dévoilé !

Le monstre Final Fantasy XV est lâché ! Voici toutes les informations qu’il faut connaître sur ce qui pourrrait être le RPG de l’année. Mené par une dream team de choc, le projet montre enfin ses atouts pour nous faire rêver.

Tout d’abord, ce qu’on attendait tous, la date de sortie. L’information avait fuité et vous la connaissez sans doute déja. Final Fantasy XV est donc prévu pour le 30 septembre (2016, je précise !) sur PS4 et XBOX One.

final_fantasy_15_sortie

Pour l’occasion, deux éditions collector sont prévues. Une première Deluxe Edition qui contient le jeu, une steelbox illustrée par Yoshitaka Amano, le Blu-ray du film Kingsglaive et DLC exclusifs . Cette version est vendue 90€ et est déjà en précommande sur la boutique Square-Enix.

FinalFantasyXVDeluxe

La seconde, c’est l’Ultimate Collector’s Edition qui va faire plaisir aux collectionneurs (et aux revendeurs sur ebay dans cinq ans) puisqu’elle est limitée à 30 000 exemplaires et comprend un véritable festin de fantaisie. Deux steelbooks, les Blu-ray de Kingsglaive (long métrage) et Brotherhood (série animée), un Blu-ray musical avec une sélection musicale de Yôko Shimomura, un superbe artbook, une figurine Play Arts Kai de Noctis et une cascade de DLC. La fantasie ultime a un prix : 270 Euros !!

Final_Fantasy_XV_ultimate

Par ailleurs, cette version est exclusive à la boutique Square Enix et les quantités risquent fort de s’évaporer à mesure que vous lirez ces lignes !

Autre partie importante de l’annonce, une démo jouable est désormais disponible sur le PSN. Elle relate un rêve de Noctis dans lequel on découvre son animal de compagnie. A tester dès que possible, ne serait-ce que pour découvrir de nouvelles musiques splendides.

Une belle vidéo de gameplay

Enfin, un long métrage et une série animée ont également étés annoncés. Tout cela va dans la direction d’un univers transmédia un peu à la manière de Final Fantasy VII à son époque. On nous offre divers tranches de l’univers de Final Fantasy XV, et autant dire que pour le moment on en redemande !

Kingsglaive Final Fantasy XV

Kingsglave Final Fantasy

 

Brotherhood

Une série animée en cinq épisodes pour nous faire patienter jusqu’en septembre, et dont le premier est déjà diffusé gratuitement.

 

 

On termine avec ce superbe trailer artistique du travail de Yoshitaka Amano !

Retrouvez aussi le splendide trailer officiel du jeu ici !!

Voilà tout ce qu’on pouvait dire sur l’actualité de Final Fantasy XV, evidemment, de nombreux détails vont s’éclaircir au cours des prochains jours, cet article sera donc mis régulièrement à jour. Enfin sachez que vous pouvez d’ores et déjà réserver votre jeu pour être certain de le recevoir le jour de sa sortie. ça se passe ici !